C’est quoi un Plan épargne logement (PEL) ?

Partout dans le monde, qui ne rêve pas d’avoir sa propre maison ? Seulement, le pouvoir d’achat limite la plupart de réaliser ce rêve. C’est pourquoi le plan épargne logement a été conçu pour porter secours aux intéressés.

Signification du plan d’épargne logement

En général, il se définit comme étant un compte d’épargne organisé. En d’autres termes, vous épargnez pour acheter un immobilier. Son fonctionnement est simple ; vous mettez de l’argent en blocage sous forme d’épargne pendant quatre ans au minimum et dix ans au maximum et vous obtiendrez un prêt à taux d’intérêt progressé suivi d’une prime offerte par l’État. L’argent investi sert de capital pour le budget de l’État pendant cette période. C’est donc bénéfique autant pour vous que pour l’État. L’intérêt obtenu après cette période dépend de la somme versée à l’origine. Ainsi, à la fin du contrat, le capital s’est augmenté et vous pouvez même faire un prêt pour vous permettre d’obtenir l’immobilier de vos souhaits. Il se présente donc comme une forme de garantie pour votre avenir.

Comment fonctionne-t-il ?

Il s’offre à toute personne physique, quelle que soit sa nationalité et sa qualité de résident. La seule condition requise c’est qu’une personne ne peut accéder qu’à un seul plan d’épargne logement.

Au tout début, une somme minimale de 225 euros doit être versée. Par la suite, vous effectuerez un versement périodique pour un montant minimum de 540 euros par an. Cette somme peut être divisée par trimestre ou par semestre selon votre disponibilité. Par contre, il a une certaine limite de dépôt soit de 61 200 euros qui ne peuvent pas être surestimés que par la capitalisation des intérêts. Ce plan doit toujours respecter une durée entre quatre et dix ans. Passé de dix ans, il ne vous serait plus possible d’effectuer des versements, mais vous obtiendrez quand même des intérêts pendant cinq ans. La rémunération des intérêts suit une condition liée à la date d’ouverture du plan épargne logement. En ce qui concerne la prime d’État, elle s’additionne aux intérêts vis-à-vis de l’épargne réalisée.

Utilisation des fonds après quatre ans

Après l’ouverture et le versement initial de votre plan épargne logement ; il arrive le moment où vous allez profiter des bénéfices. L’obtention d’un prêt destiné à acheter ou à renouveler votre résidence est donc assurée. La somme du prêt obtenu résulte des intérêts acquis en fonction du montant initial épargné. Vous pouvez retirer en même temps la somme de l’épargne, la prime ainsi que l’intérêt. Vous avez même le droit de demander un prêt pendant un an après le retrait des fonds qui sont achevés à terme. Au-delà de l’échéance contractuelle, si vous n’avez pas encore décidé d’aller retirer votre fond ; il continuera à produire des intérêts. Cela peut être plus productif, car votre budget va s’accumuler.

Comment se préparer à épargner ?
Comptes et livrets d’épargne : quelles différences ?